Headlines:

L’Afrique dans 50 ans doit dominer le circuit économique mondial

Par Atangana Garriba

La  49eme session des Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement(BAD)  a été ouverte officiellement le 22mai 2014 a Kigali, la Capitale du Rwanda. L’on peut retenir comme point d’orgue de la cérémonie l’ambition affichée des leaders africains  de faire de l’Afrique dans 50 ans avenir le moteur de l’économie mondiale.

Le rêve des pères fondateurs de la Banque Africaine de Développement (BAD) était de créer une institution capable de financer le développement d’un continent compose de pays nouvellement indépendants, sans personnel qualifie et sans institutions fortes. La BAD fête ses 50 ans avec un constat que l’Afrique reste un continent pauvre malgré les ressources énormes. Le président de la BAD, le Dr Donald Kaberuka a dans son discours fait remarque que le continent africain a fait preuve de résistance aux secousses de la grande récession de 2009  et que le reste du monde a de la peine a se redresser alors durant cette crise l’Afrique a affiché une croissance de 5.8%

Il a montré que si l’on dote de l’Afrique d’infrastructures nécessaires, du personnel forme et d’une sécurité  pour asseoir un environnement favorable , l’Afrique peut dans 50 dominer les échanges économiques dans le monde.

La cérémonie d’ouverture des travaux des Assemblées annuelles de la BAD a Kigali ,ont connu la  présence des chefs d’Etats et de gouvernement qui ont eu leur mot a dire sur l’avenir de l’Afrique en 50 ans. Ils étaient présents l’Ugandais Yoweri Museveni , le président du Gabon Ali Ben Bongo Ondimba, le président Mauritanien qui est en même temps le président en exercice de l’Union Africaine Mohammed Abdelaziz et le président Rwandais Paul Kagame. Les chefs d’Etats ont profite de l’occasion pour s’entretenir avec les jeunes du continent sur l’avenir de l’Afrique et ils ont fait savoir que les états doivent assurer la sécurité  pour faciliter les investisseurs, ils ont insiste sur l’intégration  en Afrique pour faciliter le libre mouvement. Les Usagers du Corridor nord dans la communauté est africaine ont  été comme exemple a suivre pour contourner les barrières des frontières politiques.

«  ce que nous venons de décider pour faciliter la circulation des biens et des personnes entre le Rwanda, l’Uganda et le Kenya peut être introduits ailleurs en Afrique . Il n’est normal que la circulation soit difficile entre Africains » a dit le président Museveni.

Le président Ondimba du Gabon a rappelé que l’Afrique doit réinventer de nouvelles voies pour accélérer son développement  «  l’idee que nous avons de l’Afrique dans 50ans n’est pas lois des ambitions des pères fondateurs de la BAD il ya 50 ans, seulement  nous  devons voir les réalités en face et les affronter avec sérénité, nous avons des ressources, nous avons des populations  il faut la sécurité pour travailler sans entrave » a –t-il insiste.

C’est le président du Rwanda, Paul Kagame qui a ouvert publiquement les travaux des assises de la BAD à Kigali en  demandant a ses pairs africains de prendre en main l’indépendance du Continent  «  l’Afrique se réveille et notre rôle est de donner un coup de pousse a la machine pour aller davantage en avant ».

L’annee 2014 est une année charnière pour la BAD car après une décennie de séjour à Tunis la Banque Africaine de Développement va opérer son retour a son siège à Abidjan en Cote d’Ivoire   et encore les prochaines Assemblées Annuelles vont être une occasion d’élire un nouveau président de la BAD car l’actuel Dr Donald Kaberuka   sera au terme de son second mandat.

happy wheels 2

Latest Tweets

  • It seems like you forget type any of your Twitter OAuth Data.